Logement et démarches administratives

Les différentes solutions pour trouver un logement

Trouver un logement peut être compliqué pour un bon nombre d’étudiants étrangers. Plusieurs façons de trouver un logement s’offrent à vous, tous avec leurs avantages et, parfois, leurs inconvénients.

Il existe deux types de logements étudiants en France :

  1. Les résidences : avec des loyers très compétitifs et des chambres meublées, elles sont très plébiscitées par les étudiants. Consultez notre page dédiée pour en savoir plus sur les résidences universitaires pour les étudiants internationaux.
     
  2. Le parc immobilier privé regroupe l’ensemble des logements détenus par des particuliers ou des bailleurs privés : appartements, studios… C’est dans ces logements que vous pourrez faire de la colocation avec d’autres étudiants ou bien « loger chez l’habitant » en louant une chambre dans un appartement. Consultez notre page dédiée pour en savoir plus sur les possibilités de logements privés.

Trouvez votre logement avec Studapart, le partenaire logement officiel d’Aix-Marseille Université.

Logo Studapart

Les démarches administratives

La location d'un bien immobilier en France nécessite aussi de nombreuses démarches administratives. Voyons ensemble quels sont les étapes principales de ce processus et les documents qui sont généralement demandés.

Étape 1 : Constituer son dossier
Étape 2 : Signer le contrat de bail ou de location
Étape 3 : Faire l'état des lieux
Étape 4 : Souscrire à une assurance d'habitation
Étape 5 : Prendre un abonnement gaz et/ou électricité
Étape 6 : Faire votre demande d'aides au logement

Constituer son dossier

La liste des documents varie selon le type de logement et les exigences de votre futur propriétaire mais, de manière générale, il vous faudra fournir la copie des documents ci-après :

  • Votre pièce d’identité,
  • Votre titre de séjour (VLS-TS, carte de séjour) si vous êtes venus en France avec un visa,
  • Votre carte d’étudiant ou votre certificat de scolarité pour l’année en cours,
  • Un courrier de votre garant, sa pièce d’identité, ses 3 derniers bulletins de salaires, sa dernière fiche d’imposition.

Trouver un garant 

Un garant est une personne qui se porte caution pour vous. Cela signifie qu’elle s’engage à payer votre loyer dès lors que vous n’êtes plus en mesure de le faire.
En France, presque tous les propriétaires, que vous soyez français ou étrangers, vous demanderont un garant. C’est une façon pour eux de s’assurer qu’ils percevront bien le loyer, quoi qu’il arrive.

Votre garant doit obligatoirement être français (il doit présenter ses bulletins de salaires et sa fiche d’imposition). Si personne ne peut se porter caution pour vous (être votre garant), heureusement, d’autres solutions existent. 

  • Le dispositif VISALE par exemple est une caution locative gratuite mise en place par le gouvernement à laquelle vous pourrez souscrire Pour faciliter vos recherches de logement en France, nous vous recommandons de faire les démarches VISALE avant même d’arriver en France. Il n’est pas nécessaire de connaître son adresse en France pour obtenir son certificat d’éligibilité à VISALE (appelé « visa VISALE »).
  • Le partenaire logement de l'université STUDAPART peut également se porter garant pour vous sur toute la durée de votre location. Pour plus de renseignements écrivez à : booking@studapart.com

La signature du contrat de bail ou de location

Le contrat de bail ou contrat de location est le document que vous et votre futur propriétaire signerez afin de définir les conditions dans lesquelles vous aurez le droit d’occuper le logement. La plupart du temps, les informations ci-dessous apparaissent dans le contrat :

  • Le montant du loyer et des charges (les charges sont des frais mensuels fixes incluant le ramassage des poubelles, l’eau froide, l’entretien des parties communes… Il ne s'agit pas de l'électricité, de l'eau chaude ou de votre accès internet.)
  • Le montant du dépôt de garantie (la caution). La caution est le montant que vous verserez à votre propriétaire en plus du premier loyer pour couvrir les éventuelles dégradations que vous feriez dans son logement. Elle équivaut à un mois de loyer et ne peut être supérieure. Cette somme vous est légalement remboursée dans son intégralité au moment de votre départ et après un état des lieux si vous rendez le logement dans son état d’origine.
  • La durée du préavis de départ. Généralement équivalent à un mois, il s’agit du délai dans lequel vous devrez signifier votre départ à votre propriétaire. A titre d’exemple, pour un départ au 1er juillet, vous devrez envoyer votre préavis de départ (par courrier recommandé avec avis de réception au plus tard le 1er juin).

Au moment de la signature de votre bail, il vous sera demandé de payer le premier mois du loyer ainsi que la caution. Prévoyez donc suffisamment d’argent pour payer l’équivalent de deux mois de loyer d’un coup.

L’état des lieux

Avant de pouvoir emménager et une fois votre bail signé, il vous restera une dernière étape : faire l’état des lieux de votre logement. Très important, il s’agit du moment où vous devrez constater avec votre propriétaire l’état du logement : soyez vigilent et attentif à tous les détails lorsque vous passerez en revue les pièces et aménagements (placards, sanitaires, etc.). N’hésitez pas à signaler et faire inscrire sur l’état des lieux tous les petits dysfonctionnements avant de le signer. C’est sur ce même document que se basera votre propriétaire pour faire votre état des lieux de sortie et vérifier l’état dans lequel vous lui rendez son logement. 

L’assurance habitation  

Quel que soit le type de logement que vous choisirez, vous aurez l’obligation légale de souscrire une police d’assurance habitation couvrant au minimum les dégâts des eaux et les incendies. Vous pouvez vous adresser à la mutuelle étudiante Heyme, au service de logement du CROUS ou à votre banque (de 1 à 30 € environ / mois pour une chambre en résidence universitaire).

L’abonnement au gaz ou à l’électricité 

Si vous louez votre propre appartement dans le parc privé, il vous faudra prendre un abonnement à l’électricité et/ou au gaz. Il existe plusieurs fournisseurs d’énergie en France, n’hésitez pas à comparer leurs offres.
Si vous louez une chambre dans une résidence universitaire, en général, le prix de l’électricité et du gaz est déjà compris dans votre loyer et vous n’aurez pas à prendre d’abonnement supplémentaire.

Les aides au logement de la CAF 

Les étudiants peuvent bénéficier d’une aide financière au logement (APL / ALS) en faisant une demande d’allocation logement auprès de la Caisse des Allocations Familiales (CAF) par Internet. Le montant de l’aide varie selon le montant du loyer et le statut de l’étudiant. 
Tout se fait sur internet, n’hésitez pas à faire une simulation en ligne pour savoir si vous êtes éligible et connaître le montant que vous pourriez recevoir chaque mois.