Contrat d’Établissement 2018 - 2022

La politique scientifique de l’Etablissement pour le contrat 2018–2022 s’inscrit dans la continuité du contrat antérieur (2012-2017) lors duquel un immense de travail dédié à la structuration de l’université unique avait été mené. L’objectif est maintenant de conforter sur les 10 ans à venir la trajectoire désormais engagée pour conforter AMU en tant qu'université de rang mondial.

Pour mener à bien ses ambitions, AMU s’appuie à la fois sur les potentiels en place qu’elle a su structurer et développer mais aussi sur des travaux d’analyse, de prospectives et de recommandations essentiels pour définir sa trajectoire. Le rapport très détaillé rendu fin 2015 par le comité d’orientation scientifique (COS) international ainsi que les recommandations du jury de l’Idex ont été à cet égard fondamentaux.

AMU souhaite soutenir sa recherche d’excellence, interdisciplinaire, innovante, au rayonnement international, conduite en partenariat avec les organismes de recherche.


Les axes prioritaires pour 2018-2022

Renforcement du lien formation et recherche

• création d'instituts dans des domaines de recherche pour lesquels AMU joue un rôle de premier plan mondial ou aspire à l’exercer ;
• associant recherche d’excellence, Graduate Schools du meilleur niveau international  et valorisation ;
• visant à accroître la visibilité d’AMU pour attirer les meilleurs chercheurs et obtenir des ressources externes.
Renforcement de l’interdisciplinarité
• en s’appuyant sur les cinq pôles de recherche interdisciplinaires et intersectoriels (PR2I) correspondant aux thématiques prioritaires affichées par AMU : Energie, Environnement, Humanités, Santé et Sciences de la vie et Sciences et technologies avancées ;
• visant à faire émerger des projets interdisciplinaires à enjeux sociétaux marqués, faire émerger de nouveaux champs transverses et développer une économie de nos connaissances.
Développement à l’international
  • en confortant des partenariats stratégiques ciblés en tant que co tutelle d'Unités Mixtes Internationales (UMI), laboratoires internationaux associés (LIA) et laboratoires mixtes internationaux (LMI) ;
  • en se positionnant sur le pourtour méditerranéen : AMU est  membre des UMIFRE IRMC (Institut de recherche sur le Maghreb contemporain) à Tunis et le CRFJ (Centre de recherche français à Jérusalem) à Jérusalem ;
  • en candidatant à l'initiative "Université européenne" en partenariat avec les établissements suivants :

    Université autonome de Madrid (Espagne),
    Université nationale et kapodistrienne d’Athènes (Grèce),
    Université de
    Tübingen (Allemagne),
    Université libre de
    Bruxelles (Belgique),
    Université La Sapienza de Rome (Italie)
    Université de Stockholm
    (Suède)
    Université de Bucarest (Roumanie).

 

Accompagnement au dépôt de projets
• auprès des divers guichets nationaux (ANR, PIA), européens et internationaux ;
• politique incitative aux dépôts de projets européens, ERC notamment, au travers de CRCT (congés pour recherches ou conversions thématiques) ou de modulations de services. Représentation d'AMU à Bruxelles...


Aix-Marseille Université est le chef de file de la politique du site d’Aix-Marseille en matière de recherche et d’innovation regroupant l’Ecole Centrale Marseille (ECM), l’Institut d’Etudes Politiques (IEP), l’Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse (UAPV) et l’Université de Toulon (UTLN). Un partenariat étroit est construit depuis de nombreuses années avec les organismes, et notamment le CNRS et l’Inserm qui sont ses principaux partenaires, mais également avec l’IRD, le CEA, l’Inra, l’IFSTTAR, le CNES, l’IRSTEA… Les accords-cadres en place permettent de mener une stratégie de recherche concertée et une politique scientifique partagée. Ce partenariat étroit éprouvé depuis de nombreuses années distingue véritablement le site d’Aix-Marseille et est un gage de succès pour construire des projets ambitieux à l’échelle du site.

Amélioration de la structuration et de la qualité de la formation doctorale

La grande diversité thématique, l’adossement scientifique, le potentiel d’encadrement, le fonctionnement et l’organisation via un collège doctoral et une direction de la formation doctorale sont autant d’atouts pour le site. La structuration de l’offre de formation doctorale sous forme de programmes doctoraux, la mise en place de programmes doctoraux interdisciplinaires et le renforcement de l’internationalisation seront les axes prioritaires du prochain contrat.


Affirmation du rôle d’AMU en matière de diffusion de la culture scientifique

Aix-Marseille Université s’implique dans de nombreuses opérations de diffusion de la culture scientifique, notamment la nuit européenne des chercheurs et la valorisation de son très riche patrimoine scientifique. AMU souhaite se positionner comme tête de réseau des établissements de recherche en PACA en matière de culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) aux côtés de ses partenaires (CNRS, Inserm, CEA, IRD, INRA) et des autres universités de la région.


Un soutien administratif fort et facilitateur en direction de la recherche

L’unité de recherche est au centre des actions développées par les différentes directions pour accompagner les enseignants-chercheurs dans toutes leurs démarches et faciliter la gestion des unités. Conscient de la nécessité de décharger les enseignants-chercheurs des charges administratives pour qu’ils puissent consacrer plus de temps à leur mission de recherche, et de les accompagner dans leurs démarches, l’université poursuit ses efforts pour faciliter, simplifier et fluidifier les processus administratifs mais également apporter ses compétences en matière d’ingénierie de projet au service de l’enseignant-chercheur : mise en place d’outils de gestion communs avec le CNRS, partage de gestion des contrats de recherche, conseil pour le montage de projet et en Propriété intellectuelle,…

 

Documents à télécharger
Mots-clés
contrat d'établissement 2018-2022
internationalisation
axes prioritaires
partenariats
interdisciplinarité
dépôt de projets