Ateliers Théâtre avec le Théâtre Antoine Vitez et Pratik'Téâtr

Ouverts à tous les étudiants AMU, ces ateliers sont organisés en collaboration avec l’association étudiante Pratik Teatr et avec le Théâtre Antoine Vitez, d’octobre 2022 à juin 2023, un soir par semaine de 17h à 20h30 sur les campus d’Aix-en-Provence et de Marseille St Charles.
Les spectacles créés sont présentés lors du Festival 3 jours et plus début juin 2023.

L'engagement aux ateliers se fait sur l'année.

Une présentation des ateliers Pratik'Theatr aura lieu le jeudi 22 septembre à 19h au Théâtre du Cube (Campus Schuman).

Début des ateliers : semaine du 26 septembre

INSCRIPTIONS OUVERTES
> ICI <

.

Présentation des ateliers

Lundi : de 17h à 20h30, Saint-Charles
Espace Pouillon - Margaux Revelin

Il a beaucoup souffert, Lucifer d’Antonio Carmona, Éditions théâtrales Jeunesse
Il a beaucoup souffert, Lucifer, est un texte qui touche le lecteur. On oscille tout du long entre violence et douceur, c’est un équilibre entre lumière et ombre. Mon travail se portera essentiellement sur le corps, sur la bestialité qui peut s’en dégager inconsciemment dans nos rapports sociaux. Comment passe-t-on d’homme à « prédateur » ou d’homme à « proie »? L'atelier s’axera donc sur une animalisation du langage corporel afin de débusquer la férocité qui à notre insu nous habite.

Lundi : de 17h à 20h30, Schuman
salle B006 - Kendal Benaouali-Chevalier/Léonie Blache

Croizades de Sandrine Roche, Éditions théâtrales
CroiZades, un ovni théâtral déjanté, traitant, entre autres, de l'ignorance, de la croyance, de l'expérience de la foi.
CroiZades nous a inspiré deux axes de travail principaux : le chœur, induit par l'absence de personnages et la prégnance de voix qui s'entremêlent, viendra porter la pièce, et le corps, entraîné dans une jubilation délirante, donnera vie à des personnages-masses-informes-et-mouvantes, héros malgré eux de scènes grotesques.
Un voyage initiatique tant pour les personnages que pour les acteurs.
 

Lundi : de 17h à 20h30, Schuman
salle E013 - Julien Odinot/Méline Mouginot

Un chien dans la tête de Stéphane Jaubertie, Éditions théâtrales Jeunesse
Qu'avons-nous dans la tête ? Un enfant, une honte, une bête plus enfouie ? Le fils du fou, c'est comme ça que les autres l’appellent : un enfant, criblé de jugements, qui se réfugie dans son jardin intérieur quand tout va mal. Cette pièce fantastique et colorée de sentiments contrastés offre une traversée des peurs et angoisses du fils, accompagné de deux étranges personnages issus de son imaginaire. Pour transcrire la forme insolite de ce texte, cet atelier proposera des exercices corporels, d'improvisation et de marionnette, à la recherche de son enfant intérieur.

Lundi : de 17h à 20h30, Schuman
salle E011 - Mario Breut

Ce qui évolue, ce qui demeure d’Howard Barker, Éditions théâtrales (traduction)
Dans un monastère, en 1450, deux jeunes scribes, copistes des évangiles, apprennent l'invention de l’imprimerie. La totale divergence de leur réaction va générer entre eux des tensions violentes jusqu'à un point de non retour. Pour travailler les scènes étranges, ultrasensibles et sensorielles du texte, nous partirons de la dimension rythmique de votre énonciation et de votre langage corporel et nous incarnerons peu à peu cette fiction si loin de nous. Comme baigné de l’inquiétude de Dieu et de l’angoisse face au progrès technique, ce texte est encore pour moi une énigme que je vous propose d’élucider à mes côtés.

Mardi : de 17h à 20h30, Schuman
salle E011 - Chloé Beneteau-Emond

Écriture collective librement inspirée des Pas perdus de Denise Bonal, Éditions théâtrales
Que se passe-t-il dans une gare, aux moments des adieux, des retrouvailles, des crises, des attentes, des croisements, des rencontres hasardeuses, des arrivées et des départs? Dans cet atelier, inspirés du texte Les Pas perdus de Denise Bonal, nous allons créer un laboratoire d'écriture à l’épreuve du plateau et du jeu afin d’inventer collectivement une partition où notre rapport à l’histoire présente puisse donner forme à des poèmes dramatiques et ludiques, d’ordre fictionnel ou documentaire.


Mardi : de 17h à 20h30, Schuman
salle E007 - Maurine Bouyala/ Lisa Taubaty

Petite histoire de la folie ordinaire de Petr Zelenka, Éditions théâtrales (traduction)
Petites histoires de la folie ordinaire est un texte punk où la folie est poussée aux extrêmes. Cette pièce tchèque nous parle de Pierre, un jeune trentenaire se déplaçant difficilement sur le fil ténu de la “normalité” et manquant à chaque pas de sombrer dans des failles. Nous chercherons à retranscrire l’énergie comique débordante des différents personnages en axant notre travail sur la désinhibition et en passant par le corps comme moyen de décomplexion et d'exploration. Le jeu grotesque, la danse et l’improvisation seront les outils essentiels de cet atelier.


Mardi : de 17h à 20h30, Schuman
salle A227 - Ilian Nageli/Apolline Guy

Boxon(s) de Stéphane Jaubertie, Éditions théâtrales
Boxon(s) jusqu’à n’en plus pouvoir donne à voir comment la monstrueuse machinerie du monde du travail vient enfoncer son poing dans les valeurs humaines. L'auteur révèle ainsi l’absurdité et la violence avec laquelle les êtres subissent et perpétuent la part destructrice de ce système. Au travers de cette fable tragi-comique, nous voudrions travailler la déformation du jeu réaliste et explorer les codes ludiques du burlesque. Nous attendons des curieux.ses doté.e.s d'une farouche volonté de co-construire avec nous ce projet.

Mercredi : de 17h à 20h30, Schuman
salle E203 - Manon Flores

Bruler des voitures de Matt Hartley, Éditions théâtrales (traduction)
3 appartements, 3 groupes humains, 3 espaces, 1 même heure, 1 même drame, la pression monte. Matt Harley entre dans l’intimité de la classe moyenne en affrontant des questions sociales, en divisant les êtres, en dévoilant leurs pensées. Le coupable l’est il vraiment ? L’antihéros ne deviendrait-il pas une figure du sauveur? Ce texte nous pousse à un travail de « laboratoire » : improvisations, exercices sur le rythme des répliques et des actions, réinvention des scènes fictionnelles.

Jeudi : de 17h à 20h30, Schuman
salle A209 - Alex Vigier/Maeva Rodriguez

Billybeille de Evan Placey, Éditions théâtrales Jeunesse (traduction)
Proches des abeilles mais rejeté par les autres, Billy, un enfant hyperactif, nous met face à une perception de l’enfance vibrante et pourtant incomprise. Notre objectif est de mettre en place un principe choral tout en cherchant une certaine dissonance dans le jeu des acteurs afin de retranscrire le rapport au monde de Billy, singulier et comme retranché. Nous figurerons ainsi la dissociation entre son espace mental subjectif et l’espace de la réalité par un intense travail collectif sur l’énonciation et l’engagement corporel.

Jeudi : de 17h à 20h30, Schuman
salle E203 - Justine Dubus

Attention, pas d'ateliers les jeudi 13 et 20 octobre. Ils sont reportés aux lundi 10 octobre et 7 novembre de 17h à 20h30 salle A209

Ciel de Gilad Evron, Éditions théâtrales (traduction)
Ciel, c'est l'univers du cabaret qui prend vie et qui sort de ses gonds! Un cabaret en faillite tenu par des êtres au bord de la folie.
C'est par le biais d'une construction de personnages marqués, de corps très investis et d'un jeu explosif et grotesque que je vous invite à donner chair à cette fiction.
Sortez vos talons aiguilles et soyez prêts à sortir de vous-mêmes pour donner jour à cette fête chaotique!