Ouverture du programme "Exploration Japon 2020"

Exploration Japon 2020

Ce programme, mis en œuvre par l’Ambassade de France au Japon, a pour objectif de permettre à des chercheurs d’institutions françaises, d’approfondir leurs connaissances des activités de recherche menées au Japon dans leur domaine d’expertise, et de rencontrer des acteurs-clés japonais pour amorcer de nouvelles collaborations scientifiques entre nos deux pays.

Ouverture du Programme « Exploration Japon » 2020

L’ambassade de France au Japon ouvre l’édition 2020 du  programme « Exploration Japon », qui propose un soutien à la mobilité en 2020 pour des chercheurs d’institutions françaises désireux d’établir de nouvelles collaborations de recherche avec des équipes japonaises.
Ce programme est ouvert aux chercheurs/enseignants-chercheurs appartenant à des laboratoires rattachés à des établissements d’enseignement supérieur, à des organismes de recherche ou à des entreprises françaises. Il devra leur permettre d’approfondir leurs connaissances des activités de recherches menées au Japon dans leurs domaines d’expertise, et de rencontrer des acteurs-clés japonais pour amorcer de nouvelles collaborations scientifiques entre les deux pays.

L’appel à projets est ouvert à tous les domaines scientifiques, y compris les sciences humaines et sociales.


Le calendrier de l’appel est le suivant :

  •  Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 25 octobre 2019, 18:00 (heure française)
  • Communication des résultats : fin janvier /février 2020
  • Période des missions au Japon : de mars à décembre 2020
Liens utiles

L’appel à projets et le dossier de candidature sont disponibles sur le site de l’ambassade de France au Japon.

Contact

Cerise RANDON
スリーズ・ランドン
Programme Exploration Japon|プログラムエクスプロラシオンジャポン

Ambassade de France au Japon | 在日フランス大使館
Service pour la Science et Technologie | 科学技術部
4-11-44, Minami-Azabu, Minato-ku, Tokyo 106-8514, Japon | 106-8514 東京都港区南麻布4-11-44
Tél | 電話 : (03) 5798-6041
Inscrivez-vous à notre newsletter | ニュースレターを購読

@SST_Japon

Mots-clés
mobilité
chercheurs
Japon