L’institut Sociétés en Mutation en Méditerranée est partenaire de l’exposition « Rue d’Alger », organisée à Marseille dans le cadre de la biennale Manifesta 13 et des Parallèles du Sud

Exposition Rue D'Alger

« Rue d’Alger » est une proposition du laboratoire TELEMMe en collaboration avec l’Institut culturel italien de Marseille, dans le cadre des Parallèles du Sud | Manifesta 13. L’exposition aura lieu à Marseille, du 29 octobre au 21 décembre 2020.

Rue d’Alger propose la réinterprétation d’éléments urbains marseillais renvoyant aux histoires coloniales, à partir du croisement des perspectives artistiques et de la recherche académique. Le projet investit l’Institut culturel italien (ex Casa d’Italia), exemple emblématique de l’architecture fasciste sur le sol français, en ouvrant les portes d’un lieu « dissonant », et en révélant les archives. Si Rue d’Alger questionne la propagande du rêve expansionniste mussolinien, il ne se limite pas à l’élaboration d’un discours uniquement centré sur l’Italie. Le positionnement de l’Institut culturel italien au cœur de la Rue d’Alger, invite en effet à élargir le propos aux héritages des relations asymétriques que la France a construit avec l’Afrique du Nord. L’exposition Rue d’Alger propose pour cela un dispositif polyphonique et pluriel, dans lequel les artistes et les chercheurs abordent, à travers différentes activités (performances, tables rondes, séminaires, etc…), les « fantômes » du passé colonial en revenant sur la construction de l’espace partagé et circulatoire que pourrait dessiner la Méditerranée d’aujourd’hui.

Lieu

Istituto Italiano di Cultura Marsiglia, 6 Rue Fernand Pauriol, Marseille

Dates

Du 29 octobre au 21 décembre 2020

 

Mots-clés
biennale
arts, sciences
histoire coloniale
héritage