Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Création et mise en place du CHSCT

Le CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) d’Aix Marseille Université a été créé par un décret du 24 avril 2012 et un arrêté de constitution du 2 juillet 2012.

 

Compétences du CHSCT

L’une des principales mesures de l’accord du 20 novembre 2009 relatif à la santé et à la sécurité au travail est d’avoir adjoint aux compétences du comité en matière d’hygiène et de sécurité une compétence sur les conditions de travail. Cette notion de conditions de travail porte sur les domaines suivants :

  • l’organisation du travail (charge de travail, rythme, pénibilité des tâches, élargissement et enrichissement des tâches),
  • l’environnement physique du travail (température, éclairage, aération, bruit, poussière),
  • l’aménagement des postes de travail et leur adaptation à l’homme,
  • la construction, l’aménagement et l’entretien des lieux de travail et leurs annexes,
  • les nouvelles technologies et leurs incidences sur les conditions de travail.

Missions du CHSCT

Il dispose d’un certain nombre prérogatives en matière d’observation de la mise en œuvre des dispositions relatives à l’hygiène et la sécurité, d’analyse des situations de travail et de propositions en matière de prévention des risques. Lors de la première réunion de ce comité le 4 juillet 2012, des groupes de travail ont été constitués :

 

des groupes de visites de locaux et de sites.

L’objectif de ces visites est de constater les conditions de travail et d’hygiène et d’identifier ce qui peut être amélioré, faire des préconisations aux chefs de service et proposer des actions de prévention qui pourront être reprises dans le plan annuel de prévention. A partir du mois d’octobre, auront lieu la visite des locaux de l’UFR d’ALLSH sur le site Schuman puis celle de la faculté de droit et science politique en novembre et l’IGH (immeuble de grande hauteur) de la faculté des sciences du site Saint-Charles en décembre.

 

Un groupe d'étude des projets d’aménagement de locaux.

Une première étude a porté sur l’aménagement du service commun de dons de corps à la science situé à la faculté de médecine.

 

Un groupe de travail sur les Risques Psycho-Sociaux (RPS)

Constitué du VP délégué à la santé et sécurité au travail, du conseiller de prévention, du médecin coordinateur, de l’assistante sociale, de la psychologue du travail, d’un représentant de la DRH, de 4 représentants du personnel membres du CHSCT et de 2 experts, ce groupe sera finalisé le 8 novembre par la désignation de l'ensemble des participants

 

En savoir plus ...